Le Printemps 7

 Der Frühling (VII)

Die Sonne glänzt, / es blühen die Gefilde,
Die Tage kommen / blütenreich und milde,
Der Abend blüht hinzu, / und helle Tage gehen
Vom Himmel abwärts, / wo die Tag’ entstehen.

Das Jahr erscheint / mit seinen Zeiten
Wie eine Pracht, / wo Feste sich verbreiten,
Der Menschen Tätigkeit / beginnt mit neuem Ziele,
So sind die Zeichen in der Welt, / der Wunder viele.

Le Printemps (VII)

Le soleil brille / et la campagne est en fleur,
Là, arrivent les jours, / tout en fleurs et douceur,
Le soir fleurit aussi, / et viennent des jours de clarté
Descendant du ciel, / où sont les jours créés.

L’année paraît / avec ses saisons
Comme une splendeur, / où les fêtes sont à foison,
L’activité de l’homme / à une fin nouvelle s’éveille,
Tels sont les signes dans le monde, / et nombre merveilles.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 Claude Neuman - Traduction de poésies Allemandes et Anglaises

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?