L’Hiver 4

Der Winter (IV)

Wenn sich das Jahr geändert, / und der Schimmer
Der prächtigen Natur vorüber, / blühet nimmer
Der Glanz der Jahreszeit, / und schneller eilen
Die Tage dann vorbei, / die langsam auch verweilen.

Der Geist des Lebens / ist verschieden in den Zeiten
Der lebenden Natur, / verschiedne Tage breiten
Das Glänzen aus, / und immerneues Wesen
Erscheint den Menschen recht, / vorzüglich und erlesen.

L’Hiver (IV)

Lorsque l’année a changé, / que la lueur
De la nature en gloire s’est éteinte, / n’est plus en fleur
L’éclat de la saison, / et plus vite se pressent
Les jours alors de fuir, / ceux mêmes qui flânent et paressent.

L’esprit de la vie / est différent au gré des temps
De la nature vivante, / s’étend de jours différents
L’éclat au loin, / et l’Être neuf à jamais
Vient apparaître aux hommes, / juste, choisi et parfait.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2018 Claude Neuman - Traduction de poésies Allemandes et Anglaises

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?